Lectures musicales

La musique parfois me prend comme une mer...

(Baudelaire, "La musique")

 

L'association de la littérature et de la musique entraîne une plus-value émotionnelle.

Ni fond sonore, ni simple intermède, la musique dialogue avec le texte , tantôt se superposant en tuilage,

tantôt s’élevant seule, tantôt faisant silence pour laisser résonner les mots.

Elle amplifie l’émotion, accentue les moments dramatiques, prolonge la rêverie au-delà du langage.

Lien vers l'historique.

 

12